Le Patriarche Maronite Béchara Raï rencontre le comité des amis de Mgr Mansour Labaky – 17/10/2013

« Jeudi, » (17/10/2013)  » le patriarche maronite avait reçu les membres du comité de défense du P. Mansour Labaki, (…). La délégation comprenait Antoine Akl, Tobie Zakia, Youssef Kamal el-Hage, May Menassa, Bassam Barrak, des neveux du prêtre, deux jeunes gens et une jeune fille élevés dans les institutions fondées par lui ainsi que le P. Nader Abi Nader.
Avocat, Antoine Akl a soulevé devant le patriarche les vices de forme qui ont marqué la conduite du procès administratif pénal conduit par la Congrégation pour la doctrine de la foi. Au nom du comité, il a demandé au patriarche Raï de défendre auprès du Saint-Père l’idée d’une réouverture de la procédure administrative, considérée comme définitive.
Pour leur part, les jeunes élèves du P. Labaki ont témoigné devant le patriarche avoir refusé de témoigner à charge contre le P. Labaki, à la demande du comité de plainte français.
Enfin, M. Barrak a demandé qu’un mémorandum détaillé dont il est l’auteur, énumérant les lacunes du procès administratif pénal, soit publié sur le site du siège patriarcal. Ce mémorandum s’insurge en particulier contre l’acharnement mis à diffuser sur la Toile le jugement de condamnation du P. Labaki, sans l’autorisation formelle du Vatican, alors même que ni l’évêque responsable (Mgr Boulos Matar, archevêque de Beyrouth) ni le patriarcat maronite n’en avaient pris connaissance ou reçu copies. ».

( Source: L’Orient Le Jour )

 

Déclaration de M. Bassam Barrak:

Déclaration de M. Bassam Barrak après la rencontre de S.E. le Patriarche Maronite Béchara Raï