Mgr Mansour Labaky : Ecrivain

L’ENFANT DU LIBAN

(Traduit en arabe et en italien)
« C’est un chef-d’œuvre. Le Père Labaky est un des grands poètes français vivant actuellement. Il était normal qu’il soit couronné par l’Institut. »
(Pr Jérôme LEJEUNE, de l’Académie des Sciences Morales et Politiques)

L’EVANGILE EN PRIERES

(St Matthieu Traduit en arabe)
« Une relecture savoureuse et authentique de l’Evangile »

KFAR SAMA OU LES ENFANTS DE L’AURORE

(Traduit en arabe et en anglais)
« Ce n’est pas un livre, c’est un cri… Ce qui éclate à chaque page de cet hymne à la joie à travers la douleur, c’est l’allégresse, la certitude de l’aurore.  »
(Jean GUITTON, de l’Académie française)

DEUX MAISONS POUR RIEN

(Traduit en arabe)
« J’ai pleuré sur l’enfance saccagée et l’inconscience du monde qui répand ténèbres et mort. »
(S.E. Cardinal Edouard GAGNON, ancien Président du Conseil Pontifical pour la Famille)

MON PAYS AU PASSE SIMPLE

« C’est un livre plein de tendresse où Mansour Labaky manie la langue française avec autant de dextérité que d’amour. »
(Robert SOLE, Le Monde)

NOEL AUX CONFINS DE L’ATTENTE

De sa plume magique, qui énonce la tendresse en poème, le Père Mansour Labaky nous rappelle le vrai sens de la crèche.

 

MON VAGABOND DE LA LUNE

(Traduit en arabe)
« Merveilleuse histoire que celle de la naissance et du cheminement de l’amour au-dedans d’un petit être fermé sur lui-même. »
(Charles HELOU, ancien Président de la République libanaise et premier Président de la Francophonie)